Pensionnat-Rpg


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Une petite nouvelle dans la nuit.

Aller en bas 
AuteurMessage
Fukyuu Tsumetai
Nouveau
Nouveau
Fukyuu Tsumetai

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 28
Age du perso : 16 ans
côté coeur?? xD : libre comme l'air .....
Date d'inscription : 29/01/2008

Une petite nouvelle dans la nuit. Empty
MessageSujet: Une petite nouvelle dans la nuit.   Une petite nouvelle dans la nuit. Icon_minitimeMer 30 Jan - 17:00

Tout était calme, aucun nuage dans le ciel sombre de la nuit froide d'hiver. Les étoile s'intillait dans le ciel et la lune pleine faisait office de réverbère grace à sa lumière douce qui iluminait la grande allée du pensionnat endormi. Malgrès tout ce calme, il y avait bien un bruit qui rompait l'agonit du silence, mis à part quelques ronflements dans les chambres de l'établissement. Ce bruit n'était pas vraiment famillié au bruit de rue, c'était tout autre qu'un bruit de moteur ou de roue qui crissait lors d'un freinage bruste. Non, c'était vraiment loins de cela. Il y avait bien des bruits de roues, mais qui ne comportenait pas de cahoutchou, c'était comme si du boit roulait sur la route bitumée. Ce n'était pas faux. Car aussi étrange que cela l'était, il y avait bien un carosse qui circulait sur la route en pleine nuit, et ces bruits si étranges n'étaient qu'autres les bruits des sabots des chevaux qui tiré ce véhicule si peu courant. Le compartiment du véhicule pouvait souvrir de chaque côté, il comportait une fenêtre sur chaque porte, mais toutes deux étaient voilées par un rideau opaque de couleur clair.

Le carrosse s'arrêta devant le portail de l'éblissement. Deux personne vêtues de grandes capes noires descendires de devant le vahicule. L'une alla prendre une sorte de valise quand à l'autre, elle ouvrit la portière laissant voir la silouhette d'une nouvelle personne, mais on ne vit son visage, ni même ses vêtements. la raison de cela était simple, elle aussi portait sur elle une cape, mais de couleur différente des deux autres personnes, celle de cette inconnue était de couleur blanche. Cette nouvelle personne se leva dans le petit comparniment puis descendit du véhicule, après avoir fait comprendre à la personne qui avait ouverte la porte qu'elle n'avait pas besoin d'aide pur sortir.

La personne au capuchon blanc resta un moment immobile, regardant la lune qui iluminait parfaitement cette cape blanche. Après quelques secondes, une voix s'élava de derrière cette inconnue. Cette voix indiqua qu'il était temps d'aller de l'avant. l'inconnue acciessa en guise de réponce puis commença à marcher le long de l'allée, sans dire un mot, sans faire le moindre bruit, bien que le frottement du tissu de sa cape était inévitable. Ainsi pendant un moment, qui parut des heures à cette personne au capuchon blanc, les trois personnes arrivèrent devant les deux grandes portes de l'établissement. Les deux personnes aux capes noires regardèrent celle à la cape blanche, elles lui dirent aurevoir après avoir déposé la valise de l'inconnue. ette inconnue n'attendit guerre que les deux silouette noires soient hors de vue pour puosser les portes de l'entrer et de s'engouffrer dans ce nouveau lieu.

Elle avança, ni doucement, ni avec vitesse, juste calement et sûr d'elle. Elle avança ainsi jusqu' deux ou trois mètres de l'escalier qui se dressait devant elle. Devait-elle l'emprinter ou devait-elle attendre un membre du personnel , cela, cette personne ne le savait. mais elle n'allait tout de même pas attendre tout le reste de la nuit avant que quelqu'un vienne la chercher, mais dans un sens cela voudrait peut-être mieu, elle ne savait pas où aller.
L'inconnue réflichissa, elle réfléchissa si elle devait ou non rester sur place. Elle avait tout de même des arguments pour aller chercher une chambre et contre. mais il fallait bien qu'elle se décide. mais avant qu'elle n'eut le temps de se décider, elle eut l'impression, non, ce n'était pas une impression, elle était sûr qu'une personne se trouvait non loins d'elle, une personne cachée dans le noir, une personne qui l'épiait.


" Qui est là ? Montrez-vous !."

La personne avait une douce et surtout féminine. Oui, cette personne était une jeune fille, d'ailleur cela se serait vite deviné si l'on voyait la petite taille de cette silouette au capuchon blanc.

" Êtes-vous sourd ? Je sais que vous êtes ic alors sortez de votre cachette !"
Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite nouvelle dans la nuit.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat-Rpg :: Pensionnat :: Le hall-
Sauter vers: